Saint Guilhem le Désert

Téléphone : +33 4 67 57 30 25
Vue du village de St guilhem le Désert


Nous sommes situés à SAINT GUILHEM LE DESERT, un site exceptionnel classé parmi les plus beaux villages de France et inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Avec plus de 800 000 visiteurs par an, cette cité médiévale est une étape incontournable en Languedoc Roussillon.


St Guilhem le Désert

En partant à la visite de ce village, vous pourrez admirer les magnifiques maisons en pierre, bâties le long d’un petit ruisseau appelé : VERDUS.

C’est grâce à ce dernier que de nombreuses fontaines se cachent dans les jolies ruelles pavées. La plus grande d’entre elle est installée au centre de la place du village, juste à côté d’un magnifique et élégant platane, qui trône ici depuis 1855.

Vous découvrirez également sur la place du village, l’abbaye Saint Sauveur de Gellone ; une étape recommandée sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle.

Témoin d’une grandeur passée, cette abbaye illustre le premier art roman méridional du Sud de la France.

Vous pourrez partir à la conquète de nombreux monuments : Pont du diable, abbaye Saint Sauveur de Gellone, son cloître…







St Guilhem vue d'en haut

C’est au cœur de la garrigue, que vous pourrez découvrir les Gorges de l'Hérault en canoë, et faire ensuite halte dans le village pittoresque de Saint Guilhem le Désert.

Pour cela, nous vous offrons une place de stationnement dans notre parking privé (dans la limite des places disponibles).

Une exclusivité KAYAPUNA !








L’Histoire de SAINT GUILHEM LE DESERT


Abbaye St Guilhem

C’est après sa dernière bataille en 803 à Barcelone que le cousin de Charlemagne décida de déposer les armes. Il cherchait un lieu isolé, désert, qu’il trouva grâce à son ami d’enfance Benoît d’Aniane.
C’est ainsi que Guilhem, comte de Toulouse, duc d’Aquitaine, vint à Saint Guilhem le Désert et dota d’une partie de ses biens l’Abbaye de Gellone.

C’est entre le X° et le XIII° siècle que l’église s’agrandit, notamment avec l’apparition d’un cloître. Elle porte aujourd’hui le nom : Abbaye Saint Sauveur de Gellone.
C’est grâce au développement de cette dernière, que les premières maisons virent le jour. Blottis entre rivière et montagnes, leur style architectural rappelle celui de l’abbaye : voutes romanes et fenêtres géminées.

De nombreux artisans (tonneliers, tourneurs) s’établissent sur la place du village, devenue alors le centre économique et social.

Le château du géant (aujourd’hui en ruine) témoigne d’un système défensif mis en place afin de surveiller l’accès au village ainsi que les rives de l’Hérault.

Le maitre d’œuvre de l’abbaye, construit également au XI° siècle un pont pour relier Aniane et Saint Guilhem le Désert. C’est un des plus anciens ponts romans de France, appelé encore aujourd’hui : « Le pont du diable ». Il est inscrit lui aussi, au patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.